Connecter

Sur aucun réseau social, parce que je m’y sentirais mal, et pourquoi aller là où on sait ne pas être heureux  ?!

Mais en relation avec tous grâce à des tribus d’amis écrivains chez la Duchesse Anne, à Nantes, ou certains dimanches entre Nantes et Presqu’île pour écrire sur des établis, et festoyer, réfléchir, partager, ré-envisager le monde…

grâce aussi à Mobilis, à la Maison Julien Gracq, à la Maison de la poésie à Nantes, à La Marelle à Marseille, à la Meet à Saint Nazaire, le site remue.net

grâce encore aux amis qui écrivent, photographient et peignent au Liban, au Québec, en Saskatchewan, au Costa Rica, en France, à Berlin, Grenade, Casablanca, Fès, Bruxelles, Paris, Nantes, Angers…